OBUS FACE

Sur la plage de Blonville-sur-Mer, en direction de Villers-sur-Mer il y a un blockhaus. Je passe devant depuis de nombreuses années.

Un matin d’hiver, je suis frappé de loin par une forme humaine incrustée dans la pierre. Comme modelé par le temps, je perçois un visage. Je shoote avec mon smartphone la représentation un peu onirique qu’il m’est donnée de voir.

De retour au studio, je décide de m’essayer à la technique de transfert d’image sur toile. Le procédé est long et fastidieux – il s’agit de révéler au terme du processus l’image au moyen de mes doigts trempés dans l’eau. Le papier se déchire, se désagrège et l’image apparait sur le support de manière très aléatoire. Les premiers tests sont désastreux. Je recommence.

Cette fois j’ai quelque chose qui me convient. J’ai passé une couche de vernis sur l’image et m’apprête à monter la toile sur un chassis. A suivre…

%d blogueurs aiment cette page :